Accueil
dessins
peintures
sculptures
projets
installations
architecture
poésies

< >
   

En souvenir de Blanche, Abbaye de Maubuisson, Saint Ouen l'Aumône, 1999

Sur le haut bâtiment des latrines, ouvrir en long, poursuivre l’entaille des meurtrières, fendre le mur aveugle d’un trait blanc, ainsi prendre la mesure du vide, évoquer un espace intérieur, sombre, silencieux comme un mystère.
Devant l’austère je ressens une exaltation sobre qui s’exprime en rais de lumière.

En face, dans le parc, comme un reflet jaillit du miroir d’eau répondent les colonnes d’eau levées. Le fil qui monte croise le fil qui descend, dans un rêve d’équilibre. Le vis-à-vis palpe les lointains échos de notre profondeur. Le temps d’avant rencontre maintenant.
Le canal draine et le grand mur protège, le bassin décante et les grands arbres couronnent. C’est un rendez-vous d’air, d’eau et de terre, de pierre et de vert. J’y pose, blancs et transparents, immatériels et mouvants, des étirements de lumière, évocation des chants et des prières, de ce cœur de femmes venues au monde pour aspirer au ciel, ces cœurs enclos aux jardins épanouis, cette source de vie qui laisse flotter son âme.

Michel BRAND