Accueil
dessins
peintures
sculptures
projets
installations
architecture
poésies

14 juillet 2001


Il me remonte des goulots qui s'étranglent à déboucher fragiles sur un appel d'air emportant mon passé à travers les dents de son peigne encrassé.

Il me revient des bouffées, des réunions sans partage, où les corps se plombent les entrailles avec des silences mal dits, avec des cris noués aux chaises.

Il me retourne la peau dans un gâchis de fraicheur, il me rentre des coins pour soulever en force ce que j'aimais ténu, ce que je voulais à tout insu.

Aujourd'hui, c'est une bataille énorme avec une si petite issue. Un trou déjà tombé où revenir changer la parure qui s'y déchira un matin, une nuit, même un jour de soleil.

Aujourd'hui, c'est une poche où loge une bande de guèpes isolées, une poche pour mes doigts tâtonnant entre les piqures, à fouiller encore et encore des parcours d'usure.

Aujourd'hui, l'hier de maintenant, toujours amer, je supporte les couleurs vives et les idées novices.