Accueil
dessins
peintures
sculptures
projets
installations
architecture
poésies

 

19 mai 2008


Le dessin est une apparition. Il montre un brouillon originel arrêté dans l’instant, exprime une histoire d’un seul coup de patte.
La peinture est « cosa mentale » (Léonard De Vinci).
Elle prend son temps et tire du dessin un dessein supérieur. Le mien est de m’interroger sur mon humanité.
À travers la figure, j’explore le sujet. L’échelle lui donne sa mesure, la composition sa place ; le trait cerne son identité et la couleur le met en vibration.
Le dernier coup de pinceau signe le passage à l’oeuvre.

Michel BRAND



Fresques - 13ème siècle - Tyrol italien